BTSA

Le brevet de technicien supérieur agricole, BTSA, diplôme de niveau III, prépare à la responsabilité d'une exploitation ou d'une entreprise agricole, para-agricole ou à exercer une fonction de technicien supérieur salarié.

Admission

Ouverte aux titulaires du bac scientifique S, des bacs technologiques ou professionnels, cette formation spécialisée en deux ans débouche théoriquement sur la vie active. Elle recouvre seize sections au total et la majorité des étudiants (plus de 60 % des effectifs) provient de l’enseignement agricole.

Actuellement les options suivantes sont très sélectives :

Autres options :

Une commission nationale de recrutement étudie tous les dossiers. Les candidats sont informés de ses décisions en juin.

 Formation

Certains enseignements sont communs à tous les BTSA, d’autres sont spécifiques à l’option ou à la spécialité et apportent l’enseignement professionnel spécialisé.

 Examen

Il comporte deux groupes d'épreuves comptant chacun pour 50 % dans la délivrance du diplôme.
Trois épreuves, organisées en fin de formation, permettent de contrôler que les objectifs terminaux de la formation sont atteints.

Les coefficients et la nature de certaines épreuves peuvent varier selon l'option :

Une moyenne inférieure à 9 sur 20 à l'ensemble de ces trois épreuves est éliminatoire. Six épreuves maximum sont organisées sous forme de contrôle en cours de formation.

 Après le BTSA

Le BTSA atteste d'une qualification professionnelle. Son objectif est l'insertion professionnelle. La poursuite d'études reste possible :

Second BTSA en un an

Pour acquérir une double compétence, il est possible de préparer un second BTSA en un an. Les demandes de candidatures sont à retirer auprès de l’établissement.
Les élèves titulaires d'un BTSA, BTS, DEUG, DEUST, DUT, sont dispensés de certaines épreuves.